Marie-Stéphane Bernard


  • Biographie Pdf icon
  • Marie-Stéphane Bernard est née à Paris où elle étudie le violon et le chant. Elle poursuit son éducation musicale en Italie et se diplôme au Conservatoire Santa Cecilia à Rome. Elle suit les master classes d’Alfredo Kraus, Suzanne Danco, Rome, Virginia Zeani à Bloomington, USA, et avec Gabriel Bacquier et Christiane Patard à Paris.

    Sa carrière internationale commence  sur des scènes prestigieuses: l’Opéra de Rome, la Fenice à Venise, le Reggio de Turin, le Massimo de Palerme  en Italie, l’Opéra Comique  et le Théâtre des Champs-Elysées à Paris, le Capitole de Toulouse, l’Opéra la Comédie de Montpellier, l’Opéra de Marseille, l’Opéra de Nice, Musikverein Goldene Saal et le Konzerthaus à Vienne, l’Opéra de Leipzig, le Kennedy Center Washington DC, Opéra de Memphis TN, l’Opéra de Benjing, l’Opéra de Shanghai, l’Opéra de Hong Kong, le Suntory Hall à Tokyo…

    Marie-Stéphane Bernard est proche de l’idéal. Un physique de star, une voix claire, précise, bien projetée, parfaitement placée avec de l’abattage et du chic, de l’humour, de la tendresse, sans grandiloquence ni effet appuyés. En un mot: “juste”, charmeuse avec une aisance scénique époustouflante, un aplomb et un “métier”.
    Juliette Buch dans L’Altamusica.com

    Ses rôles sur scène incluent Carmen de G. Bizet, Tosca de G. Puccini, Giulietta dans Les Contes d’Hoffmann de J. Offenbach, Musetta dans La Bohème de G. Puccini, Echo dans Ariane à Naxos de R. Strauss, Jenny dans L’Opéra de quat’sous de K. Weill, l’Elfe dans la Rusàlka de A. Dvoràk , la Vierge Erigone et la Voix Seule dans le Martyre de Saint Sébastien de C. Debussy , Lola dans Cavalleria Rusticana de P. Mascagni, Métella dans La Vie Parisienne, La Périchole dans La Périchole,  Princesse Hermia dans Barbe Bleue, Ernestine dans Monsieur Choufleuri et Ciboulette dans Mesdames de la Halle de J. Offenbach et Lisa dans Le Pays du sourire de F. Lehàr.

    Elle créait le rôle de la Duchesse d’Albedans Goya de J. Prodromidès mise en scène de P. Ionesco et dirigé par C. Schnitzler à Montpellier et à Marseille.

    Elle s’est produite sous la direction des chefs d’orchestre Michel Plasson, John Nelson, Michiyoshi Inoue, Marcello Viotti, Richard Hickox, Giuseppe Grazioli, Frederic Chaslin, Ernst Ottensammer, Claude Schnitzler, Gérard Daguerre, Dominique Trottein, Ben Makino et sous les mises en scéne de Pierre Luigi Pizzi, Jérôme Savary, David Poutney, Pietrika Ionesco, Nicolas Joel,  Bernard Pisani and Ned Canty.

    Sa riche activité concertiste comprend les Airs de Mozart, le Requiem de Mozart , la IX Symphonie de L. van Beethoven le Stabat Mater de G. Pergolesi et de G. Rossini, le Requiem de Brahms, le Requiem de G. Verdi, La Voix Humaine de F. Poulenc et elle participe à la création du Requiem d’Hydas.

    Elle est invitée à participer à Poussières d’amour, un film de Werner Schroeter aux côtés de A. Cerquetti, Martha Mödl, Rita Gorr.

    Récemment elle a chanté Concepçion dans L’Heure Espagnole de M. Ravel et Marceline dans Le Marriage de Figaro de Mozart, mise en scène de N. Canty dirigé par B. Makino à l’Opéra de Memphis, USA.

    La discographie de Marie-Stéphane Bernard comprend la XIV Symphonie de Chostakovitch avec l’ensemble Musicatreize sous la direction de R.Hayrabédian (Opus 111), La Duchesse d’Albe dans Goya de J. Prodromidès, dirigé par C. Schnitzler (Radio France), et des Airs de Mozart avec le Wiener Mozart Orchester sous la direction d’ E. Ottensammer.

    Marie-Stéphane Bernard  a plaisir de partager sa passion pour la Chanson Française en produisant et en chantant des concerts avec orchestre en Europe et aux USA.